Est ce que Boot 2 Gecko respecte plus la liberté des utilisateurs que Android ?

Boot 2 Gecko (abrégé B2G) désigne un système d'exploitation basé sur Gecko et au début développé par Mozilla. Firefox OS est une version de B2G soumis au droit des marques, comme l'explique Mozilla.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois en février 2017. Il est possible que la situation change avec le temps.

Les systèmes d'exploitation Android et iOS sont dans une situation de duopole dans la concurrence des systèmes d'exploitation pour appareils mobiles gérant une interface tactile pour le grand public. Google et Apple sont respectivement derrière Android et iOS. Ces 2 entreprises ne sont pas connus pour le respect des utilisateurs pour de nombreuses raisons (logiciels non libres, vie privée, DRM, etc). Certaines personnes veulent être libres et se demandent donc si B2G ne serait pas plus respectueux des utilisateurs que Android, ce à quoi cet article apporte une réponse. Pour ce qui est de iOS, il est évident pour quelqu'un ayant fait des recherches qu'il n'est pas respecteux de la liberté des utilisateurs, comme Windows.

Les pilotes

Un pilote informatique est un logiciel permettant au système d'exploitation d'utiliser un composant d'un ordinateur. Android et B2G utilisent le noyau Linux. Celui-ci est sous licence GPLv2, on pourrait donc penser que les pilotes de Android et B2G sont libres. Ce n'est malheureusement pas le cas, en effet il est possible de contourner la GPLv2 pour faire des pilotes privateurs pour Linux. De plus, même dans le noyau Linux, il y a des blobs non libres, ce qui a conduit à la création de Linux-libre. Mozilla ne semble avoir aucune politique visant à l'obligation que tous les pilotes pour Firefox OS soient libres (sur lequel il a un contrôle grâce à la marque). Le même problème existe pour Android, mais il existe une version modifiée entièrement libre (dont les pilotes) se nommant Replicant.

Le copyleft

Expliqué très brièvement, le copyleft est un mécanisme juridique permettant qu'une modification d'un logiciel libre ne puisse pas être non libre. Une grande partie du code source de B2G est sous des licences sans copyleft (comme la licence Apache 2.0). Des modifications et des utilisations de cette partie du code source peuvent donc être non libres. Il en est de même pour Android

Marché d'applications par défaut

Firefox OS intègre par défaut le Firefox Marketplace. Il nécessite d'exécuter du code JavaScript, mais il semble être libre, ce qui évite de tomber dans le piège JavaScript. Cependant, il n'a pas vocation de ne proposer que des logiciels libres. On peut même s'étonner qu'il n'y ait une aucune mention sur la licence d'un programme, alors que c'est le cas sur le site de Mozilla pour les plugins.

Sur Android (aussi appelé AOSP), il n'y a pas de marché d'applications installé par défaut. Ceci n'est pas vrai avec Google Android, la version modifiée de Android par Google avec notamment le rajout d'applications non libres dont le Play Store.

Android a un marché d'applications libre proposant par défaut que des applications libres, il ne se nomme F-Droid. Malheureusement, il ne semble pas encore exister une telle chose pour Boot 2 Gecko.

Restrictions sur l'installation de logiciels

Certaines applications ont besoins d'utiliser des interfaces de programmation dites de "bas niveau". Ces interfaces servent généralement à pouvoir utiliser "finement" le matériel ou le système d'exploitation. Une application utilisant une interface "bas niveau" devra avoir été acceptée par Mozilla, votre opérateur de réseau mobile, le constructeur de votre appareil ou d'une manière plus générale quelqu'un qui a compilé votre version de B2G. Ceci pourrait être bien si c'était facilement désactivable (avec une popup et une case à cocher à l'installation ou dans about:config). Cependant recompiler un système entier n'est pas simple pour un utilisateur lambda et demande un certain temps.

Respect des utilisateurs par Mozilla

Mozilla a montré à de nombreuses reprises être plus respectueux des utilisateurs que des entreprises comme Google, Apple, Microsoft, Facebook et Amazon. En effet, Mozilla développe de nombreux logiciels et respecte les formats et protocoles libres, quand il ne contribue pas lui-même à leurs créations (comme avec Opus).

Néanmoins, Mozilla a montré que sa priorité n'était pas la liberté des utilisateurs avec l'intégration du support des DRM (ce qui est fait avec la version 38) et du service privateur et centralisé Pocket sans prendre en compte au moins un logiciel libre offrant le même service. Il a également pu être constaté que le pistage par un tiers ne lui posait pas un problème. De plus, Mozilla préfère sa bonne santé par rapport à des moteurs de recherche web plus respecteux de la vie privée et de la censure. Enfin, les plugins pour Firefox devront être signés par Mozilla à partir de la version 39, sans possibilité de désactivation sans compiler.

Conclusion

Boot 2 Gecko ne semble rien apporter de plus que Android (au sens de Android Open Source Project et pas de Google Android) par rapport à la liberté de l'utilisateur. L'absence d'une version entièrement libre et fonctionnelle de B2G, alors qu'il en existe au moins une pour Android fait qu'indéniablement Android ou plutôt Replicant est une meilleure solution pour un utilisateur désirant la liberté.