Ce que vous devez savoir à propos de moi

"moi" et "je" désignent l'auteur de cet article (heureusement compte tenu du titre), c'est à dire Nicola Spanti. Je suis également connu sous le pseudo RyDroid.

Les formats et protocoles propriétaires ou brevetés

Définition de Wikipédia

Un format propriétaire (ou format fermé) est un format de données dont les spécifications sont contrôlées par une entité privée. Un tel format n'est pas libre d'utilisation parce que :

Le format propriétaire se définit par opposition au format ouvert qui est souvent standardisé par une organisation internationale.

L'avantage pour le propriétaire d'un tel format est que celui-ci n'est parfaitement lisible qu'avec un logiciel particulier ou une famille de logiciels. Ainsi, il augmente le coût de la migration de ses clients vers d'autres solutions logicielles et maintient une emprise sur eux.
De plus, si le format est accepté comme standard, le propriétaire peut obliger (ou du moins fortement pousser) ses concurrents à lire et/ou écrire son format, rendant leurs logiciels plus complexes, tout en s'assurant que leurs performances seront moindres aux yeux des utilisateurs et utilisatrices.
Le format de fichier constitue souvent un enjeu commercial important pour lequel de fortes sommes d'argent peuvent être mobilisées.

La même difintion s'applique aux protocoles fermés.

Des problèmes similaires se posent avec les formats et protocoles brevetés.

Exemples de formats ouverts et fermés

Type de format Formats ouverts Formats propriétaires ou brevetés
Police de caractères Liberation, DejaVu, Linux Libertine Gentium, Croscore Arial, Calibri, Cambria, Courrier, Times New Roman
Texte ODT, HTML +CSS, PDF, ePub, txt, LaTeX doc, docx, azw
Diaporama ODP, PDF ppt, pptx
Image PNG, SVG, XCF
Codec audio FLAC, Vorbis, Opus, MPC, Speex MP3, AAC, HE-AAC, AC3, WMA, Monkey's Audio (ape)
Conteneur audio Ogg (oga) ASF (WMA)
Codec vidéo Theora, VP8, VP9 H264, H265/HEVC
Conteneur vidéo Matroska (mkv), Ogg (ogv), WebM MP4, FLV/F4V, ASF
Archive 7z, tar, gzip, bzip2, zip, xz RAR, ACE

Ce que j'en pense

Les formats et protocoles libres sont le seul moyen de communiquer d'une manière universelle. Si vous envoyer un fichier dans un format propriétaire/breveté ou que vous utilisez un protocole propriétaire/breveté, vous ne pouvez pas être sur de pouvoir communiquer avec l'autre.
J'utilise donc uniquement des formats et protocoles libres et non soumis à des brevets, à part quelques exceptions. Quand vous échangez avec d'autres personnes, je vous encourage vivement à n'utiliser que des formats et protocoles libres non soumis à des brevets.

Digital Rights Restrictions Management

Définition de Wikipédia

La Gestion des Droits Numériques, en anglais Digital Rights Management (DRM), ont pour objectif de contrôler l'utilisation qui est faite des œuvres numériques. Ces dispositifs peuvent s'appliquer à tous types de supports numériques physiques (disques, DVD, Blu-ray, logiciels, etc.) ou de transmission (télédiffusion, services Internet, etc.) grâce à un système d'accès conditionnel.

Ces dispositifs techniques ou logiciels peuvent viser à :

Les mesures techniques exploitent un chiffrement de l'œuvre, combiné à un accès conditionnel. L'éditeur ou le distributeur qui exploite ce contrôle d'accès ne confie la clé de contrôle d'accès du produit, qu'en échange d'une preuve d'achat ou de souscription pour y accéder (abonnement à une chaîne payante, VOD, téléchargement, etc.). L'accès à la lecture (et/ou sa copie) du document ainsi protégé n'est alors autorisée que pour l'équipement ou l'identification logicielle certifiée par le fournisseur.

Les notions concernant les mesures techniques de protection existent dans le droit. DMCA est par exemple une loi bien connue sur ce sujet. La loi reconnaît l'accès conditionnel comme une mesure de protection et punit les usagers qui les contournent ou en publient les secrets.

Ces mesures technologiques provoquent cependant le débat car elles peuvent restreindre la lecture des œuvres, au seul équipement certifié par le diffuseur (les dispositifs concurrents pouvant être incompatibles entre eux). Devenues des normes (pourtant commerciales et industrielles) adoptées sur le plan international par les diffuseurs, elles se révèlent parfois délicates à adapter aux spécificités du droit local, telles